Les extensions à la mode depuis plus de 3000 ans

extension a clip

Les extensions sont de plus en vogue aujourd’hui, mais il semblerait que c’est une tendance intemporelle. À dire vrai, cela fait 3000 ans que ces derniers sont à la mode. Le squelette d’une femme égyptienne de 3.300 ans a été retrouvé par des archéologues. Cette dernière avait une coiffure très complexe avec 70 extensions de cheveux.

Les Égyptiens et la coiffure

S’il y a une chose que les Égyptiens appréciaient par-dessus tout c’est sans doute la coiffure et l’esthétique. C’est sans doute l’une de leurs plus grandes passions. Homme et femme se coiffaient de manière très distinguée et apprêtaient beaucoup d’importance à leur apparence. Dans son temps, Cléopâtre connue avec sa fameuse coupe carrée changeait très souvent de coiffure. Elle utilisait des extensions et autres rajouts de cheveux… Les hommes, quant à eux, mettaient des perruques. La coiffure était une manière de montrer son statut. Chacun critiquer les autres et prenait soin de la sienne.

La femme aux extensions

Le corps a été retrouvé enveloppé dans un tapis dans un cimetière d’une ancienne cité, appelé aujourd’hui Amarna. La coiffure sur le crâne de cette dernière, morte il y a plus de 3.300 ans, a été élaborée de façon très complexe avec 70 extensions. La graisse est l’ingrédient qui a permis de conserver les cheveux des siècles après la mort. Les ossements de la femme aux extensions ont été retrouvés par une équipe dirigée par Jolanda Bos sur le projet Amarna. D’après l’observation de plusieurs dépouilles, le style de l’époque était le port d’anneaux, des boucles autour des oreilles et des cheveux en petites tresses.extension cheveux
En somme, depuis la nuit des temps les individus, en particulier les femmes, attachent beaucoup d’importance à leur coiffure. Depuis toujours, elles ont pu changer de coupes autant de fois qu’elles le souhaitent avec les extensions. Ces derniers existent de tous les types, mais aujourd’hui le plus courant est l’extension a clip.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *